Les associations et collectifs saluent ce travail immense qui a permis d’établir avec certitude, précision et rigueur la réalité des faits. Ces crimes, qui ont touché des mineurs et des majeurs, écrivent-ils, ne pourront désormais plus être ni contestés ni minimisés.

Le Monde, le 06/10/2021

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *