Le 13 mars 2020, notre réunion annuelle a pu se tenir juste avant la période de confinement moyennant un public réduit à la portion congrue.

En 2020, la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Eglise (CIASE) a poursuivi ses travaux. Elle a constitué un groupe-miroir regroupant des associations, des collectifs et des particuliers, mobilisés pour effectuer des remontées de terrain.

Quelle composition du groupe-miroir de la CIASE ?

4 associations :

  • Comme une mère aimante (Solenne de Boysson, Camille de Metz-Noblat)
  • La parole libérée (François Devaux)
  • Parler et revivre (Olivier Savignac)
  • Sentinelle (Laurence Poujade)

3 collectifs :

  • Collectif des victimes vendéennes d’abus sexuels (Jean-Pierre Sautreau)
  • Foi et résilience (Jacques Pernot)
  • Paroles de victimes d’Ile de France (Rozenn Olivry)

Des particuliers :

  • 4 femmes victimes d’abus sexuels sur mineurs

Dans quel but ?

Débattre sur les thèmes suivants : la reconnaissance des victimes, la réparation, la responsabilité civile, morale et pénale de l’Eglise catholique, la prescription canonique, l’évaluation de l’accueil et du suivi des victimes de l’Eglise catholique, maintenant et après la fin des travaux de la CIASE.

Quand ?

5 groupes de paroles entre septembre 2019 et décembre 2020

Sentinelle poursuivra sa participation aux initiatives collectives qui se mettront en place à l’occasion de la publication du rapport de la CIASE, prévue pour l’automne 2021.

Vous pourrez retrouver nos précédents dossiers de presse sur notre site (https://sentinelle-asso.org/dossiers-presse/).

Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce troisième dossier de presse annuel !